AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une promenade hantée de doux souvenirs

Aller en bas 
AuteurMessage
Zachary de Beauregard

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Une promenade hantée de doux souvenirs   Dim 13 Avr - 23:30


C'est par une matinée fraîche que le jeune monsieur de Beauregard était sorti de chez lui, pour marcher jusqu'au bois de Boulogne.
Il avait, pour cela, évité de son mieux l'avenue des Champs-Elysées, sachant que celle-ci commencerait, dès cette heure, à se replir de monde. Or, le jeune homme tenait à être seul.
Il choisit donc de passer par le parc du Champs de Mars, pour traverser la Seine qui coulait paisiblement, et entrer enfin dans le bois tant espéré. Au bout de vingt minutes de marche, il arriva enfin au lac. Il était seul, ou presque. Sur l'autre rive, il apperçut deux ou trois jeunes femmes qui se promenaient le long du lac, bien à l'ombre des arbres, pour préserver leur peaux si blanches des rayons sournois. Leurs robes ondulaient légèrement, donnant une démarche charmante à ces demoiselles, qui semblaient en pleine discution.
En temps normal, le beau Zachary les aurait observé, une lueur de passion et d'admiration profonde dans le regard. En temps normal, il se serait approché, l'air de rien, en faisant le tour du lac rien que pour croiser d'aussi ravissantes créatures. En temps normal, il leur aurait souri gentillement, un peu impressionné par tant de beauté, et les demoiselles auraient ri et invité le jeune homme à les accompagner... En temps normal...

Mais l'esprit de Zac était tourné vers une seule personne, à l'heure actuelle. Il ne pouvait penser aux demoiselle d'en face sans se dire qu'elles ne pouvaient égaler l'ange qui lui était apparu, quelques temps plus tôt.
Une Vanzade au doux nom d'Orianne... Des yeux de biche, luisants et profonds, un sourire en coin sur des lèvres en coeur, une voix douce et des manières exquises...
La jeune femme avait, d'un seul regard, emprissonné le coeur du jeune romantique qu'il était. Il se rappelait cette soirée au cours de laquelle elle lui était apparue, ange de grâce et d'élégance, et pourtant si jeune...
Elle ne lui avait pas adressé la parole et il n'avait pas eu le courage d'aller se présenter, mais sa soeur lui avait appris son prénom. Il lui semblait que celui-ci était le plus beau du monde, et qu'il allait à la demoiselle comme un gant.

Mais désormais, son souveir le hantait. Il ne pensait plus qu'à elle, et déperrissait en silence. Pourtant, leurs familles étaient amies, et il aurait bien pu aller la voir... Non, il n'aurait pas pu. Jamais. Il n'oserait pas...
C'est ainsi qu'il pensait devoir se résoudre à l'oublier... Quoi ! Oublier un tel ange ? Une personne si divine ? L'oublier, lalors qu'il ne pensait plus qu'à elle, à cette belle soirée où il l'avait vue... Cela ne lui semblait, là encore, pas possible.
Mais alors, resterait-il malheureux pour toujours ? Il en avait perdu le goût de vivre et chaque seconde loin d'elle lui paraissait un calvaire...

Les yeux dans le vague, comme plongés dans l'eau claire du lac, il réfléchissait, remuant ses tristes pensées ou dansait le souvenir de la plus belle jeune femme qu'il lui ait été donné de voir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orianne de Vanzade

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 21/02/2008
Age : 27

MessageSujet: Re: Une promenade hantée de doux souvenirs   Sam 19 Avr - 1:53

Orianne cherchait désespérément dans la belle herbe verte qui bordait le lac le petit bracelet d'argent qu'elle avait égaré… C'était sa sœur, Armance de Vanzade qui le lui avait offert la semaine passée. Elle n'osait imaginer sa réaction lorsqu'elle lui apprendrait la perde du bijoux… Capricieuse comme elle l'était, il ne faisait aucun doute que la comtesse prendrait mal cet incident. Elle affirmerait que la demoiselle ne prenait aucun soin de ses affaire et n'avait que faire des présents qu'on lui faisait…Et cette critique, la fière Orianne aurait du mal à l'accuser.

Tout en marchant un peu au hasard, elle essayait de se rappeler le chemin qu'elle avait emprunté quelques temps plus tôt avec ses amies qui l'accompagnaient dans cette petite balade au cœur du bois de Boulogne. Les demoiselles s'étaient assises un moment sur les rives du lac… Elles avaient papoté près d'une heure, profitants des premiers rayons de printemps, abordant de nombreux sujets…Elles discutaient de tout, de rien, mais surtout d'amour…à l'éternel sujet qui alimentait tant de discussion chez les jeune fille de son âge…

Orianne se désintéressa bien vite de la conversation…Les histoires des cœur des autres ne l'intéressaient pas, et pour sa part, le sien était déjà prit. Un petit domestique de sa famille était parvenu inexplicablement à toucher la si glaciale comtesse de Vanzade…Un sourire lui avait échappé au souvenir du jeune homme qui faisait battre son cœur...souvenir qu'elle chassa bien vite de peur de se trahir en compagnie de ses amies.

Enfin, c'était sûrement près du lac qu'elle avait égaré le bijou en question…peut-être s'y trouvait-il encore… D'un pas rapide, la jeune femme fit demi tour. Elle n'accordait aucune attention au décor paradisiaque qui l'entourait. Une dizaine de minutes plus tard, elle avait abandonné les demoiselles qui l'accompagnaient et don la conversation ne l'intéressait guère…

Alors qu'elle releva la tête pour voir où étaient ses compagnes, Orianne aperçu un jeune homme qui marchait seul sur les rives du lac. Bien qu'elle ignorait encore à qui elle avait à faire, la demoiselle ne doutait pas qu'il s'agissait d'un jeune noble…peut-être se montrerait-il assez gentleman pour lui proposer son aide… Elle accéléra son pas pour le rattraper. Avec un de ses plus charment sourire, elle l'interpella.


Excusez moi jeune homme, commença-t-elle de sa voix douce et mélodieuse, j'ai égarer mon bracelet pendant que je me baladait prés du lac. Ne l'auriez-vous pas trouver par hasard?

Une légère brise soufflait régulièrement, agitant les branche des arbres de la forêt et jouant avec les belle mèches rousses de la petite comtesse de Vansade. Les cheveux lâchés, vêtue d'une magnifique robe verte rebrodée d'or, la jeune femme était resplendissante… Ses joues légèrement rosies par la fraîcheur et la petite course qu'elle venait d'effectuer, lui donnaient un petit air angélique qui lui allait à merveille.
Elle attenditun instant que le jeune homme lui réponde...Elle avait l'impression de l'avoir déjà rencontrer, cependant, elle ne saurait dire où...


[Je m'incruste! J'espère que je ne dérange pas !! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une promenade hantée de doux souvenirs
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Doux souvenirs, une autre équipe d'exploration
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]
» [TERMINE] Quand plus aucun souvenirs vous reviens... [Pv Sacha Farmer]
» Les souvenirs...
» Cheveux doux et brillants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Ventre de Paris :: Le Bois de Boulogne :: Les Bois-
Sauter vers: