AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Obstination

Aller en bas 
AuteurMessage
Mathilde De Mercoeur

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 23/02/2008
Localisation : L'hôtel des Mercoeurs

MessageSujet: Obstination   Jeu 28 Fév - 21:36

Mathilde était cachée sous la table de la salle de réception avec un livre, si elle se trouvait dans une position aussi incongrue, c’est que Hermine en ayant assez de son comportement -qui était pourtant tout à fait habituel pourtant, comme à son habitude elle avait remis à leur place plusieurs bourgeoises qui prenaient de grands air face à elle- avait décidé de l’amener à l’église. A l’église non mais vous vous imaginez elle allait là bas, c’était hors de question, si ça amusait sa sœur grand bien lui fasse mais elle elle n’irait pas. C’était à chaque fois long, très très long et terriblement ennuyeux. Et puis elle croyait autant en dieux qu’au père noël et la petite souris c'est-à-dire pas du tout. Elle trouvait ridicule de prier pour elle cela revenait à parler tout seul. C’était une perte de temps incroyable, la seule façon de la convaincre d’y mettre les pieds serait qu’on lui jure que le charmant Cyrille serait présent.
Voilà pourquoi elle essayait d’échapper aux griffes de sa sœur, et donc cela expliqué sa situation. Elle soupira pourquoi ne voulait-elle pas comprendre qu’elle n’avait pas, mais alors pas du tout le même point de vue qu’elle sur la religion et qu’elle se moquait comme d’une guigne du salut de son âme, elle aurait bien le temps quand elle serait vieille comme l’espèce de sorcière qui leur servait de grand-mère de s’inquiéter pour le salut de son âme. Mais bon selon certaines personnes avec qui elle s’était "amusée" elle n’avait pas d’âme et avait une pierre à la place du cœur alors ça réglait la question. Pff, elle savait parfaitement comment on la surnommait la reine des glaces mais ça lui passait à des kilomètres au dessus de la tête après tout ils la surnommaient ainsi mais cela ne les empêchait pas de rechercher à jouer les hypocrites face à elle pour rentrer dans ses bonnes grâces, après qu’ils ne s’étonnent pas si elle les poignardaient dans le dos. Elle savait parfaitement à qui elle pouvait faire confiance et ces personnes étaient assurées d’avoir son soutien indéfectible, les gens qu’elle appréciait réellement étaient sure qu’en cas de besoin elle serait là, et il valait bien mieux l’avoir pour ami que pour ennemie. Elle sortit des pensées, écoutant les bruits des domestiques qui allaient et venaient, elle entendait leur discutions pendant qu’ils rangeait autour d’elle, elle sourit elle aimait surprendre les domestiques et savoir ce qu’ils pensait réellement d’elle. Plus d’une fois elle avait appris des choses intéressantes sur le tout Paris, et avait su s’en servir à bon escient.
Elle était fine observatrice et ainsi avait su décrypter les attitudes de chacun. Elle regarda les ombres des domestiques passaient devant la longue nappe blanche qui la dérobait aux yeux de tous. Elle se rendait parfaitement compte que son attitude avait quelque chose de puérile mais elle avait trouvé un équilibre entre ces moments ou elle se comportait comme une enfant, capricieuse et jamais satisfaite et les moments ou elle se comportait en adulte, en Mercoeur, elle se montrait alors réfléchie et agissait de façon sérieuse. Là elle était dans son moment infantile, elle ne voulait pas aller à l'église alors elle n'irait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermine de Mercoeur

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Obstination   Sam 1 Mar - 0:15

Hermine ne savait plus quoi faire : depuis leur plus jeune âge, elle avait tenté de s’occuper de l’éducation religieuse de ses jeunes frères et sœurs. Sans succès hélas et elle craignait pour leur âme. Elle se sacrifiait souvent afin que Dieu leur pardonne leurs offenses. Ce qui l’affectait particulièrement, c’était le fait qu’ils ne se rendaient pas compte que c’était par amour pour eux, elles voulaient qu’ils aient droit à leur Paradis parce qu’elle les aimaient et n’aurait pas supporter qu’ils croupissent en Enfer pour l’éternité. Mais non, ils ne voulaient pas comprendre ! Pourtant jamais elle ne se décourageait, après tout ne dit-on pas que l’Obstination est femme ?

Pas plus tard que ce jour-là, Hermine avait surpris Mathilde en train de reprendre des voisines. D’habitude, elle laissait faire en se disant qu’il fallait bien que jeunesse se passe. Mais maintenant, Mathilde était trop âgée pour faire ce genre de bêtises. Il fallait qu’elle se comporte comme une dame afin de faire un beau mariage et de ne pas être comme elle : déçue par l’amour. Elle dit donc à sa jeune sœur de l’accompagner à l’Eglise. Evidemment Mathilde refusa et piqua une crise. Ensuite elle quitta la pièce. Hermine en avait assez, Mathilde se comportait comme une enfant ! Elle ne pouvait plus admettre des impertinences de sa part. Comme elle était très douce, elle admettait encore beaucoup de choses mais elle le salut de Mathilde lui semblait de plus en plus incertain et cette idée lui était insupportable. Elle la cherchait donc, refusant de partir à l’Eglise sans avoir au moins discuter avec sa sœur. Mine de rien, elle s’était beaucoup occupée d’elle, elle savait où la chercher !


Mathilde, je sais que tu es là !

Elle se trouvait dans la salle de réception. Elle s’attendait à un affront avant d’avoir une discussion intelligente avec Mathilde mais elle voulait d’abord au moins lui dire qu’elle l’aimait.

Mathilde, cesse tes enfantillages et sors de là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bataillep3.forumperso.com
Mathilde De Mercoeur

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 23/02/2008
Localisation : L'hôtel des Mercoeurs

MessageSujet: Re: Obstination   Sam 1 Mar - 22:44

Elle entendit les domestiques quittaient la pièce et sentit une nouvelle présence. Sa soeur l’avait trouvé, enfin bon pas qu’elle était étonnée, à force elle ne la connaissait que trop bien et savait exactement ou la cherchait. C’est elle qui s’était le plus occupé d’elle, elle la voyait plus comme une mère que comme une sœur, elle avait beau avoir son petit caractère et ne pas toujours l’écouter elle finissait toujours par céder, elle ne se serait jamais permis de lui manquer de respect, elle l’aimait bien trop.
Elle soupira et après avoir arrangé sa tenue -une de ses robes préférée, en soie bleu très foncé qui s'y il n'y avait pas la lumière aurait paru noir, elle dégageait joilment ses épaules et retombait avec grace sur ses pieds- elle releva la nappe et sortit de sa cachette avec toute l'élégance d'une Mercoeur malgré la situation étrange.


Hermine, je ne vois vraiment pas l’utilité que j’y aille. Je ne crois absolument pas en toutes ces fadaises alors ce serait vraiment une perte de temps.

Elle jeta un coup d’oeil à sa sœur sachant que celle-ci serait certainement horrifiée par ses propos.
Mais, elle ne pouvait pas accepter de croire en dieu alors que celui-ci rendait sa sœur malheureuse car si il existait alors il était bien cruel. Car dans tout Paris, il n’y avait femme plus douce et plus vertueuse que sa sœur, et elle était récompensée par un mari indigne, incapable de la rendre heureuse. Elle ne lui avait jamais dit mais elle détestait Gabriel pour ne pas rendre heureuse une personne aussi merveilleuse qu’elle, d’ailleurs elle voyait bien son petit jeu avec Daphnée et suivait sa sœur dès qu’il était dans les parages pour qu’il la laisse en paix. Elle ne le montre pas devant Hermine mais dès qu’elle n’est pas là elle ne se gène pas pour se montrer méprisante envers lui.


J'ai juste fait ce que je fait d'habitude alors ce n'est pas le fait d'aller à l'église qui changera quoi que ce soit. Car même si j'y vais je ne demanderais pas pardon pour mon attitude. Il faudrait un miracle pour que je me mette à croire en Dieu.

Elle posait à présent son regard partout sauf sur sa soeur, ne préférant pas voir sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermine de Mercoeur

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Obstination   Sam 29 Mar - 19:29

[désolée pour le retard!]

Mathilde était décidément très obstinée. Elle avait toujours connu cet entêtement chez sa jeune sœur. Elle accusa le coup de l’entendre appeler la religion des « fadaises » et rechercha une contenance. Sa robe noire traînait au sol. Elle la releva un peu ne voulant pas laisser la satisfaction à sa sœur de l’avoir choquée.

*Elle est jeune, c’est de son âge !*

Encore qu’elle, Hermine, n’avait jamais agit de la sorte. Peut-être n’avait-elle jamais été jeune au fond. Etant la fille aînée de la famille, elle avait plutôt jouer le rôle de la maman que celui de la grande sœur confidente. Ni même de l’enfant qui se permet un caprice. Depuis toute jeune, elle avait préféré donner l’exemple. Elle savait qu’elle avait lamentablement échouée dans sa mission, l’attitude de sa sœur en témoignait. Mathilde sortit de sous la table en lui disant une fois de plus que la forcer ne servirait à rien.

Mathilde….

Mais elle se tut. Elle ne savait plus quoi dire ni même quoi faire. Elles avaient déjà eu cette conversation un million de fois au moins. Si seulement Gabriel pouvait l’aider à convaincre ses jeunes sœurs, Daphnée avait l’air de bien s’entendre avec lui, il aurait peut-être une influence quelconque. Mais il y avait longtemps qu’elle avait renoncer à l’aide de son mari. Sa vie entière était un échec, elle devait bien l’admettre. Elle éprouva le besoin d’aller à l’Eglise, avoir l’impression que Dieu au moins l’aimait. Les larmes perlèrent au bord de ses yeux mais elle se refusa à les laisser couler.

Mathilde, viens une dernière fois avec moi. S’il te plait.

Elle ne voulait plus convaincre sa sœur mais elle avait peur d’y aller seule. Peur du sentiment de solitude qui risquait de l’accompagner durant le trajet.

*Ne m’abandonne pas, toi aussi petite sœur !*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bataillep3.forumperso.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Obstination   

Revenir en haut Aller en bas
 
Obstination
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» “L'obstination est le chemin de la réussite.” ~ feat Nathan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Ventre de Paris :: L'Île de la Cité :: L'Hôtel des Mercoeur :: La Salle de Réception-
Sauter vers: